Le management de la connaissance est un élément de la transformation digitale de votre organisation

Je me permets de vous partager l’interview que j’ai donnée au site https://www.lecampus.online en lien avec la création de notre Masterclass en ligne La collaboration pour valoriser les connaissances. Cette Masterclass est accessible à tous gratuitement. Vous êtes les bienvenus.

teamwork - travail équipe

Quel est l’enjeu du cycle de conférences ?

  • Optimiser l’efficacité collective, la productivité, la production, en réutilisant la connaissance existante.
  • Valoriser le capital intellectuel, et notamment le développement personnel des hommes et des femmes, en les mettant dans une organisation apprenante.
  • Soutenir l’innovation en favorisant des réseaux informels permettant la fertilisation croisée d’idées, de connaissances nouvelles.

Quel est le lien avec votre histoire personnelle ?

Au début de ma carrière, j’ai participé à l’aventure du knowledge management chez Schlumberger, en concevant et dirigeant des projets de valorisation des connaissances métier auprès des clients et d’accompagnement du changement liés à la transformation des usages collaboratifs dans le monde entier. Plus récemment, j’ai aidé Schneider Electric à basculer dans l’innovation collaborative, en concevant et dirigeant la gouvernance et l’implémentation globale de projets en management des connaissances, en particulier les 220 communautés de pratique (30 000 membres) et le wikipedia interne (7000 pages). Je crois pertinemment que le partage et la réutilisation des connaissances n’ont lieu que dans une atmosphère de confiance et je pense que la confiance entre les gens n’existe qu’au sein de communautés.

Quels sont vos objectifs ?

Faire prendre conscience que le management des connaissances est un enjeu stratégique, pour :

  • Le développement de nouveaux produits et service, via l’innovation collaborative
  • La relation client, via le multi-canal
  • L’ingénierie et la gestion de projets, à travers la mise en commun d’expertises et d’expériences.
  • La gestion des risques à travers la maîtrise des expertises individuelles et collectives.
  • Les parcours de professionnalisation, les départs à la retraite, les mutations.
  • La croissance de l’entreprise, les fusions-acquisitions

Quel constat dressez-vous ?

Aujourd’hui, les dirigeants sont soumis à trois grandes problématiques :

  1. Les formes classiques d’innovation ne suffisent plus à alimenter l’organisation en connaissances. La question est donc de savoir comment tirer parti des communautés d’innovation internes et externes ?
  2. Les savoirs stratégiques des employés proches de la retraite ou qui changent de poste disparaissent avec les personnes. Les employés restent moins longtemps qu’avant. Alors, comment capitaliser, transmettre, mettre à jour et réutiliser ces savoirs ?
  3. Les entreprises ont dépensé des fortunes sur les outils collaboratifs. Pourtant, les collaborateurs s’en servent très mal. Les gains en efficacité et en bien-être ne se sont pas réalisés. Comment améliorer les usages ?

Quel est le challenge selon vous pour répondre à cet enjeu ?

Demain, les collaborateurs travailleront de plus en plus à distance, en télétravail. Les équipes seront de plus en plus virtuelles. Les communautés se créeront de façon informelle pour résoudre des problèmes et trouver des solutions innovantes pour l’organisation. Nous aurons besoin d’accéder à des connaissances instantanées et pertinentes, dans notre contexte, n’importe où, n’importe quand.

Chez Schneider Electric, par exemple, la communauté qui regroupe les ambassadeurs digitaux du métier qualité met à disposition un pool d’expert international qui expérimente, teste des cas d’usage pertinents, et des méthodologies d’implémentations. Grace à la communauté, le programme de transformation digitale est démultiplié.

Chez Transdev, par contre, la communauté virtuelle Transport à la demande a pour but de mettre en relation les compétences présentes dans les 17 pays, pour capitaliser sur leurs expériences et surtout pour se positionner sur le marché innovant et stratégique de la mobilité du futur, flexible et personnalisée.

Votre conclusion

Le management des connaissances est un enjeu stratégique. Il est un élément la transformation digitale de votre organisation, en facilitant l’innovation collaborative, accélérant le transfert des savoirs et améliorant l’efficacité collective et la collaboration des équipes.

Louis-Pierre Guillaume

2 réponses
  1. Boris
    Boris dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette interview vraiment instructive.

    Je souhaitais savoir s’il était possible de revoir les Masterclass
    Partager et valoriser les connaissances

    Comment faciliter l’innovation et partager les bonnes pratiques, à distance

    Cordialement

    Boris

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *